AccueilPortailGalerieRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexionPréparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) 496339Refresh
Le Deal du moment :
Elden Ring Shadow Of The Erdtree édition ...
Voir le deal

 

 Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros)

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Ecchi Zen
Recrue
Recrue
Ecchi Zen


Messages : 20
Date d'inscription : 11/01/2024

Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) Empty
MessageSujet: Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros)   Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) I_icon_minitimeLun 15 Jan 2024, 10:43

Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros)



Ici je mettrai des liens concernant le jeu de rôle et les LDVELH qui existent et sont en rapport avec Stalker afin de petit à petit construire un jeu livre papier autour de Stalker.

Lien autour du JDR STALKER existant (sci phi eng et la loutre roliste fr)+ vidéo présentation





Doc, archives en version papier de Stalker JDR

Spoiler:




Divers vidéo présentant le livre STALKER JDR en fr


Spoiler:






Lien vers jeu plateau the boarding game STALKER + vidéo (perso je trouve bof mais c'est original)


Spoiler:





Lien des divers soluces STALKER SOC qui m'aideront à mettre en place la trame

Spoiler:


J'utilise librogamecreator pour éditer plutôt pratique pour l'écriture LDVELH mais encore du mal à gérer comprendre l'organisation des images...
Du coup ce sujet me servira de base pour élaborer le projet.





Lien sur un site regroupant des ldvelh canadien afin de m'entrainer et voir les systèmes


Spoiler:


Dernière édition par Ecchi Zen le Lun 15 Jan 2024, 22:57, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
gibe
Modo & traducteur irradié
Modo & traducteur irradié
gibe


Messages : 1794
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 73
Localisation : Poitou

Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) Empty
MessageSujet: Re: Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros)   Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) I_icon_minitimeLun 15 Jan 2024, 11:05

Yep !
C'est un forum dédié à STALKER pas un laboratoire personnel.
J'effacerai tout ce qui n'aura pas de lien direct avec les jeux stalker et leurs modifications.

Propose tes idées sur Canard PC ou mddb
ou
Crée ton propre forum ce sera pus simple.

:smile:

_________________
C'est drôle, les cons ça repose,
C'est comme le feuillage au milieu des roses...



Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) 1354969747

DMX 1.34 français
Revenir en haut Aller en bas
Ecchi Zen
Recrue
Recrue
Ecchi Zen


Messages : 20
Date d'inscription : 11/01/2024

Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) Empty
MessageSujet: Re: Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros)   Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) I_icon_minitimeLun 15 Jan 2024, 11:16

Tkt c'est bien en rapport à Stalker

La création d'un propre forum me parait légèrement compliqué qd même
Revenir en haut Aller en bas
DoomedOne
Admin & Moddeur
Admin & Moddeur
avatar


Messages : 1025
Date d'inscription : 30/04/2013

Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) Empty
MessageSujet: Re: Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros)   Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) I_icon_minitimeLun 15 Jan 2024, 15:02

=> Sujet déplacé dans le bar 100 rads (on peut faire ce qu'on veut ici) cligne
Revenir en haut Aller en bas
gibe
Modo & traducteur irradié
Modo & traducteur irradié
gibe


Messages : 1794
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 73
Localisation : Poitou

Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) Empty
MessageSujet: Re: Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros)   Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) I_icon_minitimeLun 15 Jan 2024, 16:26

Yep !
Il ne manque plus que le retour du "père fondateur"...
mdr

_________________
C'est drôle, les cons ça repose,
C'est comme le feuillage au milieu des roses...



Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) 1354969747

DMX 1.34 français
Revenir en haut Aller en bas
Ecchi Zen
Recrue
Recrue
Ecchi Zen


Messages : 20
Date d'inscription : 11/01/2024

Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) Empty
MessageSujet: Re: Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros)   Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) I_icon_minitimeDim 21 Jan 2024, 18:46

STALKER
("stoker")


Histoire et date
(to stalk s'approcher furtivement, marcher
à pas de loup se prononce "stok")

Dans le début des années 1970 la notion de "stalker" n'existait pas encore, on parlait en ce temps plutôt de chasseur d'or/chercheur d'or.

Les écrivains du livre stalker (frères Arcadi) parlaient encore dans leur derniers brouillons de trappeurs, on pouvait trouver le trappeur "Redrick Shouhart", la copine du "trappeur Gouta", le petit frère du "trappeur Sedvick".

"stalker" est apparu sur les premières pages du texte définitif. Dès le début les auteurs n'appréciaient guère les termes "chercheurs d'or et trappeurs".


Extrait de l'interview du docteur Valentin Pilman
(à l'occasion de la remise du prix Nobel de Physique en 19...,
accordé à l'envoyé spécial de la radio de Harmont)

"- Le radiant de Pilman est une chose extrêmement simple. Imaginez que vous ayez fait tourner un grand globe terrestre et que vous vous soyez mis à tirer dessus à coups de revolver. Les trous sur le globe seront disposés le long d'une certaine courbe douce. Toute l’essence de ce que vous appelez ma première découverte sérieuse réside dans un fait très simple: les 6 zones de la visite sont disposés sur la surface de notre planète comme si quelqu'un avait tiré de la ligne Terre-Deneb six coup de pistolet sur la terre. Deneb c'est l'alpha te la constellation du Cygne. Le point de la voûte céleste d'où si on peut dire, on a tiré, c'est ça le radian de Pilman."

"- Il m'est soudain venu à l'esprit que Harmont et les cinq autres Zones de la Visite... en fait non, je vous demande pardon, à l'époque on n'en connaissait que quatre... que toutes,elles étaient disposées sur une courbe très douce. J'ai calculé les coordonnées du radiant et je les ai envoyées à Nature."

"- Le fait même de la visite est la découverte la plus importante non seulement de ces treize dernières années, mais de toute l'histoire de l'humanité. Il n'est pas totalement important de savoir qui étaient ces visiteurs. Il n'est pas important de savoir d’où ils sont venus, ni leur but, ni pourquoi ils sont restés si peu de temps ni ou ils son allés après. Ce qui compte, c'est que maintenant, l'humanité le sait avec certitude: elle n'est pas seule dans l'univers."

"- Vous parlez probablement des stalkers?"

"- C'est ainsi que chez nous, à Harmont on appelle ces têtes brûlées qui à leurs risques et périls, pénètre dans la Zone et y volent tout ce qu'ils peuvent trouver. C'est vraiment un nouveau métier."

"- Nous sommes placés devant une fuite permanente de matériels de Zone de la Visite, qui aboutissent entre les mains de personnes et d'organismes irresponsables. Nous nous occupons des résultats de cette fuite."



Le premier accident 26/04/1986
"je me souviens encore de cette nuit, j'avais 4 ans et je vivais avec mes parents et ma nounou, Sonia,dans une vieille ferme à quelques kilomètres à l'Est de Pripyat. Cette nuit-là, mon cousin Sasha était resté avec nous car l'oncle Mishka et la tante Tanya devait se rendre à Kiev pour le week-end. Peu après minuit nous avons été réveillé par Burek, notre chien-loup. Le pauvre aboyait comme un fou et tirait sur sa chaîne.

Sasha et moi nous sommes levés et habillés et nous sommes sortis voir ce qui faisait aboyer Burek. Alors que nous traversions la cour, vers le nord-ouest, le ciel était éclairé par une succession d'explosions courtes et brillantes. On s'est arrêtés et quelques secondes plus tard, on a entendu un grondement faible de plusieurs explosions comme dans les films de guerre. On a couru vers la maison en criant"C'est la guerre, c'est la guerre. Les Ricains nous bombardent!" Mes parents ont mis du temps à nous calmer, et une fois endormi, nous nous sommes mis à rêver de batailles héroïques que nous aurions livré contre les envahisseurs". Kostya Kirilov, chercheur en biologie témoin de l'accident du 26/04/1986

Le samedi 26 avril, à 1h23, un test programmé dans le réacteur n4 de la centrale nucléaire Lénine a entraîné une explosion nucléaire qui a contaminé une zone immense et produit un nuage nucléaire soufflant sur l'Ukraine, la Biélorussie et la Russie ainsi que l'Europe orientale et occidentale, la Scandinavie, le Royaume-Uni et même jusqu’à l'Est des États Unis. Ce fut la pire catastrophe de l'histoire du nucléaire et les conséquences sociales, politiques et financières fut désastreuses. (à 1h23 le 26 avril 1986, le réacteur du générateur n°4 de la centrale de Tchernobyl est détruit suite à plusieurs explosions. Le nuage radioactif qui en résulte survole la partie occidentale de l'URSS, l'Europe de l'Est et la Scandinavie avant d'atteindre l'Amérique du Nord.

"Un accident a eu lieu à la centrale de Tchernobyl et l'un des réacteurs a été endommagé. Des mesures sont prises pour réparer les dégâts occasionnés par l'accident. Les personnes touchées reçoivent de l'aide. Une commission gouvernemental a été mise en place." Chaîne de Moscou publique, journal de 9h00 lundi 28/04/1986

Il aura suffi d'une simple erreur des opérateurs et d'une expérience de routine pour contrôler le système de refroidissement d'urgence. Les deux évènements anodins ont entraîné une intense surchauffe du cœur du réacteur, la création d'oxyhydrogène volatile et une explosion qui a répandu des substances radioactives sur une zone immense enflammant tout sur leur passage.

Les zones dans les alentour immédiat furent évacuées rapidement. L'urgence était telle que plus de 160 000 personnes dans un rayon de 30 kilomètres autour de l'accident quittèrent les lieux sans savoir qu'ils ne reviendraient jamais. Au cours des années, les visiteurs ont pu remarquer à quel point une ville abandonnée pouvait paraître fantomatique, comme si des gens attendaient dans une salle voisine pour y revenir. Avec le temps, des théories sur les raisons de l'accident sont apparues, toutes plus folle les unes que les autres. Mais la nuit et les semaines qui suivirent l'accident, une seule circulait: une histoire tragique sur les relations Est/Ouest et sur les dangers de l'énergie nucléaire. Toute une génération n'avait qu'un seul mot sur les lèvres: Tchernobyl.

Les conséquences de cette catastrophe sont si graves que le gouvernement doit faire évacuer tous les habitants des villes et villages environnants, une zone d'exclusion de 30km est établie afin d'empêcher les civils de revenir dans la zone contaminée. Malgré la catastrophe la centrale de Tchernobyl continue de fonctionner, le conseil des ministres de l'URSS décide alors de créer un réseau de laboratoires secrets dans la zone d'exclusion désormais déserté.

Le second accident 11/06/2008
Des rapports relatant une explosion dans la région de Tchernobyl ont de nouveau semé la terreur hier soir. Un peu plus de vingt ans après l'accident de 1986, les agents officiels
ukrainiens nient que les mesures de sécurité en place sont en cause." Extrait d'un journal, jeudi 11/06/2008

Le second accident lorsqu'il a eu lieu, était encore plus surprenant que le premier.
Parmi tout les scientifiques internationalement reconnus impliqué dans le nettoyage de Tchernobyl,
aucun aurait pu prévoir que le moindre grondement puisse se produire à l'intérieur de l'imposant sarcophage en béton enveloppant le réacteur n°4.

Ne pas prévoir, cependant, ne veux pas dire ne pas arriver et l'explosion, lorsqu'elle a bouleversé les premières heures du jour, a simplement montré à quel point le tombeau recouvrant les peurs de Tchernobyl était fragile.

Si la première explosion a marqué la fin de l'Union Soviétique et la guerre froide, la seconde marque le début de quelque chose d'encore plus terrifiant.

Les effets immédiat de l'explosion ont été difficiles à observer, encore plus à comprendre, mais au fil des ans, la zone entourant Tchernobyl a commencé attirer un groupe de gens persuadés de trouver la richesse dans les terres ravagées.

Ces gens venus de tous les horizons, étaient connus sous le nom de Stalkers.

11 juin 2008 une lumière éblouissante enveloppe toute la zone d'exclusion et des nuages de vapeur se propage vers le ciel.

Après un instant de silence des grondements sourds font trembler le sol.

La plupart des forces gouvernementales qui garde le périmètre sont tués sur le coup.

Les scientifique sont toujours incapables d'expliquer ce qui s'est passé les expéditions dans la Zone se termine généralement en tragédie et les rares survivants raconte des histoires incroyables d'animaux multiples aux capacité extraordinaires.

La quarantaine, la zone se met à briller de mille feux aveuglants et insupportables.

Le tonnerre gronde et des tremblement de terre vinrent accompagner le chaos naissant.
Une explosion souterraine créa une onde de choc surpuissante, détruisant tout ce qui avait encore du mal à tenir debout.

L'armée ukrainienne reçut l'ordre du gouvernement de boucler le périmètre et de le classer en zone de quarantaine.

La zone avait ces frontières désormais.

Il était évident qu'en tant que zone de quarantaine, une opération de sauvetage était impossible à envisager. Laisser mourir ce qui pouvait encore pourrir.

La Zone fut ainsi considérée comme un danger pour le monde et l'humanité.
Affaire classé.

Un satellite russe qui observait la Zone depuis l'espace fit une découverte plutôt surprenante: l'explosion souterraine ne provenait pas de Tchernobyl mais d'un secteur extérieur à la centrale presque à 2 km à l'ouest.

2010: Selon différentes estimations la zone héberge en 2010 entre 100 et 300 individus non identifiés.
Ils se donne le nom de Stalkers, ils survivent en récupérant des objets anormaux connu sous le nom d'artefact qu'ils revendent à prix d'or.

2011 : les émissions, cette année vit l'apparition de nouvelles horreurs parmi les atrocités déjà nombreuse de la Zone.
Les émissions coûtèrent la vie à de nombreux Stalkers entrés par mégarde dans de nouvelles anomalies et beaucoup d'autres succombèrent lors des affrontements entre factions.
Cependant la menace la plus lourde qui pesait sur les Stalkers n'était autre que les effets secondaires de ces émissions.
Des explosions d'énergie invisible dévastaient tout le secteur, ne laissant derrière elle que des cadavres et hordes de zombies errant sans but à travers la zone...
Ce fut également l'année du pitoyable raid zéro.
L'armée, y compris les forces spéciales commandées par détachements de Stalkers paramilitaires, à lancé un grand raid dans la zone.
Elle entendait par là, faire une percée dans Tchernobyl et neutraliser les champs anormaux ou, tout du moins obtenir des informations sur ce qui s'y tramait. cette opération impliquant un millier de personnes et des engins lourds fut un véritable fiasco.
Les émissions grondèrent telles des cris de haine provenant du plus profond de la Zone et décimèrent toute sorte de vie exposée.
Des groupes isolés de survivants furent contraints de s'installer dans le périmètre de quarantaine...
Sans grand espoir d'être secourus.
Parmi eux, une poignée de Stalkers est parvenue à atteindre les abords de la centrale de Tchernobyl pour la première fois.
Leur raid aussi téméraire dans sa planification que dans son exécution a eu des conséquences inattendu.
La Zone de la catastrophe a été plongé dans le chaos le plus complet: une émission d'énergie anormal d'une puissance sans précédent a dévasté toute la région, transformant des passages autrefois sûrs en champs d'anomalies mortelles.
Cependant les têtes brûlées qui tentaient inlassablement de découvrir de nouveaux passages, se sont aperçu qu'ils avaient désormais la possibilité d'aller la ou aucun Stalkers n'avait jamais mis le pied et de dénicher des montagnes d'artefacts inconnus jusque là. Les émissions désormais régulières qui continuent a secouer la Zone ont donné lieux à une véritable lutte de pouvoir qui sera plus tard connu sous le nom de Guerre des Factions.
Le fragile équilibre qui régnait entre factions a été balayé d'un revers de main et tous tentèrent de devenir encore plus puissants.

Malgré les cordons militaires le nombre de Stalkers ne cesse d'augmenter.
Ces derniers se cantonnent néanmoins aux secteurs périphériques de la zone, son centre restant largement inexploré.
Les rares tentatives de pénétrer plus en avant dans la Zone se solde toute par des échecs.

2012 : Zone sans limite
Les étendues radioactives de la zone représentent des dangers inconnus du monde extérieur.
Là ou la mutation est monnaie courante, comment juger de ce sui est normal?
Là où la science est distordue, comment juger de ce qui est vrai? La survie est le but de tout être vivant sur ce territoire désacralisé.
Mais chaque hommes chaque femmes, chaque créatures doit choisir son propre moyen de survie.

«… Les mercenaires locaux, connu par beaucoup sous le nom de Stalkers, ne sont pas tolérés par cette administration. Les réponses détaillées dans ce rapport ont pour but de ralentir, réduire et finalement éliminer leur efficacité dans notre juridiction»
Analyse officielle de la Zone, commissionnée le 16/06/2012

Parmi tous ces individus, l’un d’eux est allé jusqu’au bout de ces convictions.
Il a dépassé la limite à ne pas franchir.
Un Stalker d’expérience qui a désormais le statut de légende.
Est il toujours en vie ? Personne ne le sait.
Et combien même il l’était, beaucoup serait prêts à parier que cet homme ne saurait même pas qui il est réellement.
Entrer dans Pripyat est déjà une folie mais entrer dans le réacteur où tout à commencé, c’est encore pire.
Son nom fait parler pendant des heures. Les débats s’enchaînent à son sujet, à propos de ces investigations, de sa folie. Le retenir n’est pas difficile. L’imiter est une autre paire de manche.
Strelock.
Il illumine les yeux des marchands et fait rêver les nouveaux Stalkers.
Pourtant, il n’en reste pas moins un fou au pays des mutants.
Personne ne sait ce qu’il lui est arrivé.
Toujours est il que le firmament a voulu l’empêcher d’arriver à ses fins: aller à la source pour comprendre ce qui s’était passé.
Une escouade spéciale avait été crée pour le rattraper et éventuellement coopérer de manière discrète et consciencieuse: l’équipe clear sky.
Finalement elle a échoué dans sa mission suite à des émissions de plus en plus violentes.
Ces dernières ont été jusqu’à modifier la Zone et emprisonner des Stalkers dans des tunnels spatio-temporels.
La Clear Sky en fut victime.
Fort heureusement, une autre légende, bien que moins répandue que la première, répondant au nom de Scar le balafré vint au secours de l’équipe Clear Sky et ensemble tentèrent d’intercepter le fameux Strelock.
Mais encore en vain…
Depuis plus aucune nouvelle que ce soit de Strelock, de Scar ou même de la Clear Sky.
Seuls les monolythes savent ce qu’ils sont devenus…
Un stalker du nom de Strelock parvient à résoudre le mystère du lobotomisateur, l’émetteur d’onde psychique qui bloquaient l’accès au centre de la Zone depuis des années, une fois la machine désactivée tous les Stalkers se ruent vers les territoires jusqu’alors inexplorés.
Le Stalker appelé Stelock a réussi a désactiver le lobotomisateur (Brain scorcher), un puissant émetteur psy capable de transformer un cerveau humain, le réduire en bouillie en quelques secondes. Après cela les chasseurs de trésor se sont précipité vers le centre de la Zone en grand nombre: certains dans l’espoir de trouver un trésor d’artefacts, d’autres à la recherche du légendaire exauceur de souhait.
Ces développements innatendus ont forcé le conseil National de sécurité de l’Ukraine a passer à l’action et la décision a été prise pour lancer en urgence une opération baptisé Fairway. Une douzaine d’hélicoptères transportant des unités des forces spéciales ont décollé et sont partis vers la centrale nucléaire de Tchernobyl.
La Zone avait d’autres idées cependant, et (elle en décida autrement) malgré des préparatifs minutieux, l’opération Fairway fut un désastre complet.
Le gouvernement décide alors de lancer une vaste opération militaire nom de code Fairway, son objectif envoyer des hélicoptères jusqu’à la centrale.
Malgré les nombreux préparatifs et les cartes des anomalies dont disposaient les appareils.
L’opération est un échec cuisant et aucun des hélicoptères n’en revient.
Le Conseil National de sécurité a envoyé l’un de ces meilleurs agents, le major Alexander Degtyarev, ancien Stalker expérimenté, dans la zone pour enquêter.
Le major Degtyarev agent spécial du SBU est envoyé dans la zone afin d’enquêter sur la disparition des hélicoptères, déguisé en Stalker et emportant avec lui un fusil d’assaut standard, deux semaines de provisions et une radio pour communiquer avec le sujet.
Le major entame son voyage vers le coeur de la Zone.

Un étrange individu a tout de même réitéré l’exploit de pénétrer le centre de la Zone.
Le Tatoué.
Inconnu au bataillon, considéré comme un bleu de première, il prétendait chercher Strelock pour le tuer.
Toujours est-il que depuis son intervention dans la centrale, la zone s’est étendu au reste du monde…

20…, le grand changement, plus de frontières.
Le pire scénario que l’État d’Ukraine n’aurait même pas pu imaginer.
Les forces armées ont toutes été rappelées pour un nouveau briefing d’une envergure colossale jamais organisée.
La Zone s’était étendue jusqu’au frontières Françaises et continuait sa progression à raison de 50km par mois.
Les mutants sortaient de leur territoires et commençaient à effrayer les populations locales.
Les quelques villages encore debout autour de Pripyat finirent par être victimes d’exode de masse.
Les gens s’en allaient loin des terres sales, dévastées et polluées par la faune hostile.
Les factions continuaient leur combats et restaient fidèles à leurs principes.
Elles profitèrent même de cette expansion pour étendre leur influence et convertir de nouvelles recrues.
La liberté devenait de plus en plus puissante et son organisation de anticipait de mieux en mieux les stratégie du Devoir.
Une période sombre venait de commencer au fin fond de l’Ukraine.
Un grand changement qui s’annonçait noire et sanguinaire.

 
     

 1. Prologue:
     
      Le Calme après la Tempête
     
      Départ le tatoué:
      Assis, plongé dans le noir, l’obscurité vous envahi, vous restez immobile.
Vous ne vous souvenez plus de rien.
Et pourtant certains de vos sens semblent être en pleines ébullition.
La pluie fracasse, tombe, les gouttes et les grêlons vire volte et danse dans un balai incessant,
vous irritant l’écorce de tout votre corps.
L’essuie glace balaye tel un métronome strongo alegro gravitant en dehors de toutes normes.
Le vent vous glace et vous fouette le visage, vous restez stoïque paralysé, incapable de bouger
le moindre de vos membres.
Êtes vous en plein cauchemar?
Impossible de le savoir vraiment mais tout cela vous semble bien réel.
On peut entendre le bruit d'un véhicule lourd fonçant à travers cette tempête infernale...
C'est çà vous êtes dans un camion à ciel ouvert.
Une odeur désagréable de sang mêlée, de souffre âpre et un mélange d’effluve d'essence
nauséabonde remonte jusqu'à vos narines.
Le plus perturbant dans tout ça, reste encore ce vacarme incessant intempestif d'explosions
plus terrifiantes et menaçantes les unes que les autres.
      "- C'est pas plus mal que je ne vois rien"
      Cela semble démesurément long et même interminable, d'ailleurs ou tout cela a t'il pu
commencer.
Peu importe, il fait de plus en plus froid, votre corps ballote contre votre grès à l'arrière de ce
tas d'os, de rouille et de ferraille.
      "- Ou suis-je et qui suis-je?"
      Soudain un bruit énormes assourdissant et résonnant retentit venant mettre fin à toutes
vos réflexions, tel un énormes boulet de canon.
A peine le temps de me demander ce qu'il se passe, qu'une secousse enchaîné d'une deuxième
explosion plus violente encore propulse le camion dans les airs, l’entraînant dans une succession
de tonneaux.
Vous voilà projeté achevant votre course in extremis en dehors de ce corbillard et atterrissez en
vous écrasant lourdement sur le sol.
Le camion finit par se fracasser en explosant non loin de là.
Une géante fumée noire et épaisse se dégage accompagné de grosse flamme .
La tempête finit par s'estomper laissant ainsi la place à un magnifique soleil, resplendissant qui
réchauffe et ravive votre visage caressant d'une certaine manière les plaies et les maux que vous
ne pouvez calmer à l'aide de vos mains immobiles.
Votre dos vous martèle toujours de douleur et vous avez le souffle obstrué mais vous restez en
vie, c'est bien le principal.
     
      "Tu dois créer le bien à partir du mal car c'est le seul moyen de le faire".
     
                                         Robert Penn Warren


L'arrivée au Camps Stalkers du Cordon

La radio Stalker/Loner:
- https://www.youtube.com/watch?v=xe3YtrVtY5c

Le feu de camp:
- https://www.youtube.com/watch?v=KRRGYEFZF4A
- https://archive.org/details/S.T.A.L.K.E.RGuitarTracks

Les sons du feu de camp la nuit:
- https://www.youtube.com/watch?v=aIpDvXACjJ8

Atmosphérique acoustique guitare:
- https://www.youtube.com/watch?v=lU9CSEcQ9O4
- https://www.youtube.com/watch?v=GVjwJxYDJUA
- https://www.youtube.com/watch?v=YX6iW6IbNW4

- https://www.youtube.com/watch?v=gKmnHSKwxr8
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) Empty
MessageSujet: Re: Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros)   Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Préparation JDR/JDVELH STALKER (jeu de rôle/jeu dont vous êtes le héros)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méthodes de préparation d'objets dans le jeu.
» Vous êtes sur RADIO TCHERNOBYL
» Vous êtes perdu...un site listant les tutos
» Stalker et usb 3
» Un stalker de plus :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.T.A.L.K.E.R F.O.R.E.V.E.R FORUM :: BAR 100 RADS-
Sauter vers: